Le portail du centre de gestion
des Côtes d'Armor

Les élus du Conseil d'administration réfléchissent aux enjeux stratégiques du Centre de Gestion

Le vendredi 22 avril s’est tenue une rencontre de travail des membres du Conseil d’administration du Centre de gestion dans le cadre de l’élaboration et la finalisation du projet d’établissement de l’établissement public départemental.


Plusieurs enjeux très marqués ont été soulignés lors de cette matinée. Ils feront l’objet, à n’en pas manquer, des axes forts et objectifs stratégiques du Centre de gestion pour la fin de cette décennie.

Ne pas créer de doublons administratifs sur les nouveaux territoires

Ainsi et pour l’essentiel, les élus ont réaffirmé leur vigilance sur ce que pourra produire, en termes d’organisation administrative, les futurs territoires intercommunaux. La nécessité absolue sera d’éviter de recréer des technostructures sur ces territoires alors que des entités sont habilitées juridiquement et techniquement à gérer tout ou partie des prestations relevant notamment du secteur des ressources humaines. Les moyens accordés à ces territoires devront être prioritairement dévolus aux politiques publiques et notamment aux services à la population.

Accompagner les mutations technologiques

Par ailleurs, les mutations technologiques à venir produiront une révolution profonde des organisations de travail et des process au sein des différentes entités administratives, que celles-ci relèvent de l’Etat ou de la sphère territoriale. En se dématérialisant, les liens entre les administrations mais également avec les administrés vont être transformés. Les enjeux issus de ces mutations nécessiteront qu’elles soient traitées et appréhendées par des institutions ayant une taille suffisamment critique pour qu’elles puissent produire tous leurs effets et ce, en terme d’accompagnement des équipes, de formation, voire « de faire à la place de » (exemple des paies à façon…).

Les élus considèrent que le Centre de gestion doit se positionner sur ces enjeux et offrir des possibilités de services adaptés, aussi bien aux intercommunalités qu’à l’échelon communal qui demeure l’entité de référence et de proximité. Il poursuivra ainsi, le travail engagé dans ces domaines depuis des années par le Centre de gestion des Côtes d’Armor.

Accroître la coopération entre les Centres de gestion bretons

Les élus ont également mis l’accent sur la nécessité, là encore, d’accroitre la coopération entre les 4 Centres de gestion de Bretagne afin de répondre, de manière pertinente et efficiente, aux demandes des collectivités en mutualisant les moyens des Cgd sur la base d’objectifs communs. Il serait inconcevable que ce travail ne soit pas poursuivi dans cette direction alors que l’ensemble des entités territoriales planche d’ores et déjà sur ses reconfigurations de moyens et d’organisation.

Maintenir un lien privilégié avec les communes

Enfin, les élus ont rappelé l’importance de l’échelon communal et la nécessité  pour le Centre de gestion d’être organisé en conséquence en garantissant chaque fois que possible des réponses adaptées aux circonstances et au contexte local. Le « tiers de confiance » qui caractérise le rôle du Cdg auprès des collectivités doit être en cela rappelé et mis en valeur.

 

L’ensemble de ces préconisations sera retranscrit dans un document « feuille de route », qui constituera le projet d’établissement et qui sera débattu et voté lors du Conseil d’administration; le 5 juillet prochain.

Contacts
Direction

Secrétariat de direction
02 96 58 64 00
direction@cdg22.fr

Apprentis CV Apprentis CV
Tutoriels Tutoriels
Intérim Intérim
Contact Contact
Concours Concours
Emploi Emploi
Agenda du CDG 22